Fear ! Le livre qui t’apprend à gérer ta peur

Salut à toi, grimpeur sans peurs et sans reproches ! …Ah ? T’as peur ? Il t’arrive même de devoir changer de sous-vêtements après certaines voies ? (Je vais trop loin, c’est ça ?) Quoi qu’il en soit, bonne nouvelle ! Je suis là pour t’aider. Enfin je vais faire de mon mieux.

Quel est ce livre ? De quoi ça parle ?

J’ai lu récemment le livre Fear !, écrit par Roanne van Voorst, une docteure anthropologiste, conférencière, blogueuse et autrice (si si, on peut dire autrice, j’te jure). Cette dame très polyvalente (tu en conviendras) est partie à la rencontre de 15 athlètes extrêmes de haut niveau pour les interroger sur leur façon de gérer la peur. Son livre regroupe tous leurs trucs et astuces, leurs méthodes pour travailler sur la peur. Et ça sera le sujet des prochains articles.

Comme le livre est assez dense et que tout résumer en un seul article aurait impliqué des coupes drastiques, j’ai préféré découper ça en 5 parties. Tu trouveras donc les 15 conseils de ces athlètes répartis dans les catégories suivantes :

Apprivoise ta peur, petit à petit. Tu verras ici comment prendre confiance en toi, pas à pas, et atteindre tes objectifs avec les méthodes de 3 grands sportifs.

La zen attitude. Je te fais part ici de plusieurs techniques pour être plus détendu et serein au quotidien. On va parler visualisation, méditation, auto hypnose et autodérision. Viens voir, il se pourrait que tu trouves ton bonheur.

Etre bien préparé. La préparation, dans un projet, c’est important. C’est même une étape cruciale pour ne pas être en stress tout du long. Si tu en doutes encore, viens faire un tour, je te donne deux ou trois astuces pour être paré à toute éventualité…

Analyse et rationalise. Si tu as tendance à te laisser submerger par ta peur dans les moments stressants, ça peut t’intéresser. Et si on relativisait un peu ? Et qu’on essayait de raisonner objectivement et logiquement ?

Des expériences marquantes pour changer ta vision des choses. Je te raconte 3 histoires, 3 tranches de vie hors du commun. Les personnes à qui elles appartiennent ont beaucoup appris de ces expériences, et elles partagent avec nous leurs enseignements.

Bien entendu, je te parle de ces méthodes dans le cadre de l’escalade, mais tu peux évidemment les appliquer dans ta vie quotidienne, à chaque fois que tu te sentiras sous pression. C’est même recommandé ! 🙂

Les éléments clés pour combattre sa peur

Bon, je te tease un peu là… Mais dans tous les témoignages, on retrouve des éléments clés utilisés par tous ces athlètes pour combattre leur peur. Je te donne quand même un petit avant-goût…

Travailler sa peur, et non pas l’ignorer ou la refouler. Cela ne ferait qu’empirer le problème.

Identifier les causes profondes de sa peur. Creuser pour trouver les vraies raisons de notre peur. Une technique est de se demander “pourquoi ?” suffisamment de fois pour arriver à la cause racine. (Exemple : “Cette compétition me rend super nerveux” – Pourquoi ? – “Parce que j’ai envie de gagner, et je ne suis pas sûr d’y arriver” – Pourquoi ça te fait peur ? – “Parce que j’ai bossé super dur pour ça et ce serait très décevant si je ratais cette chance” – Pourquoi ? – “Parce que mon coach a investi beaucoup de temps dans mon entraînement, et d’ailleurs cet entraînement a rendu ma copine folle parce qu’on ne se voyait plus assez souvent. Et tout ça aura été en vain.” – Et pourquoi ça te fait peur ? – “Parce qu’ils seront déçus et ils vont penser que je suis bon a rien dans ce domaine…” Bingo.)

La préparation. Tous les athlètes interrogés parlent tous du fait de se préparer avant de se lancer dans un projet effrayant. Quand on sait où on va et comment on y va, on est rassuré. Et accessoirement, ça peut éviter des pépins.

Se calmer. Malgré toute la préparation du monde, il se peut malgré tout qu’on cède a la panique. Dans ce cas, il est important d’avoir une technique ou deux sous le coude pour retrouver son calme et ses moyens. (Ca tombe bien, il y en a quelques unes qui traînent dans les articles juste au dessus !) Il vaut mieux avoir testé ces méthodes au préalable dans des situations non stressantes pour être capable de les appliquer rapidement et efficacement le moment venu.

Pratiquer, s’entraîner à avoir peur, un peu tous les jours. Si tu restes toujours dans ta zone de confort, le jour ou tu te retrouve obligé d’en sortir, c’est la panique ! Alors que si tu es habitué aux situations stressantes, tu sais comment les gérer et tu restes serein. (Bon dans les limites du raisonnable hein !)

Un dernier conseil

Va creuser un peu tous ces articles, si tu en as le temps, et applique chacune des méthodes, même si certaines te parlent plus que d’autres. Tu pourrais être surpris, et il serait dommage de passer à côté de LA technique qui te permet de rester zen en toutes circonstances. Bien sûr chacun est différent, et certains témoignages se contredisent même, mais tu as d’autant plus de chance de trouver ton truc à toi parmi tout ça, pour peu que tu prennes la peine d’essayer… 😉

Sur ce, je te souhaite bonne lecture, bonne grimpe, et surtout bon courage ! 🙂

Partager cet article

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *